ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Tancrède FLOURY de Conty

Né le 9 octobre 1893, Tancrède FLOURY est le fils d’Armand et d’Isaline. Armand est bûcheron, mais aussi un peu homme à tout faire. Le père d’Isaline est berger. Ils sont originaires de deux petits villages, Oresmaux, pour Armand, et Frémontiers, pour Isaline, deux communes du Sud de la Somme se trouvant à l’Est etLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Tancrède FLOURY de Conty

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Les 5 copains d’Harbonnières

Né le 12 juin 1892, Julien LEDOUX est le fils de Théophile LEDOUX et de Flore COTTINET. Le père est originaire d’Harbonnières et la mère du village voisin, Guillaucourt. La famille réside Rue de Béthisy. Théophile est manouvrier public. Julien LEDOUX est l’aîné de la fratrie. Un frère cadet prénommé Henri naît cinq ans plusLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Les 5 copains d’Harbonnières

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Marius LAIGNEL et Fabien SUEUR, instituteurs à Airaines

Marius LAIGNEL est né le 14 juillet 1890 à Caix. Fabien SUEUR est né le 2 novembre 1891 au Mesge. Rien ne prédestinait Marius et Fabien à se rencontrer. Marius LAIGNEL passe son enfance à Caix, commune du canton de Rosières-en-Santerre. Ce village de l’Est du département de la Somme compte plus de 1 300 habitantsLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Marius LAIGNEL et Fabien SUEUR, instituteurs à Airaines

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Gaston DESBIENDRAS et Yvonne DELABARRE de Saint-Valery-sur-Somme

Né le 28 juillet 1892, Gaston est le fils de Jules DESBIENDRAS et de Véronique HENRY. Née le 16 août 1895, Yvonne est la fille d’Edmond DELABARRE et de Maria RASSE. Les familles de Gaston et d’Yvonne sont originaires de Saint-Valery-sur-Somme depuis plusieurs générations. Elles résident dans la Ville-Basse. A Saint-Valery, la Ville-Basse comprend lesLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Gaston DESBIENDRAS et Yvonne DELABARRE de Saint-Valery-sur-Somme

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Alcide VEILLY, d’Hardecourt-aux-Bois

Né le 8 juin 1893, Alcide VEILLY se prénomme officiellement Charles Léopold Alcide. C’est ainsi que son père, Albert, l’a déclaré à la mairie de Hardecourt-aux-Bois. Pourtant tout le monde ici l’appelle Alcide. Il est le premier enfant d’Albert et de Myrza HUBERT, deux jeunes originaires du village. Quatre ans plus tard arrive une petiteLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Alcide VEILLY, d’Hardecourt-aux-Bois

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Georges PORET de Saint-Sauflieu

Né le 1er janvier 1892, Georges est le fils d’Alfred PORET et d’Alix CHABAILLE. Georges est le premier enfant du couple. Il naît à Saint-Sauflieu dans la ferme de ses parents, située au bord de la route nationale qui relie Paris à Dunkerque. Alix est originaire de la commune. Ses grands-parents maternels, qui l’ont élevée,Lire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Georges PORET de Saint-Sauflieu

UN JOUR, UN PARCOURS – Noël DUFOUR d’Hem-Hardinval

Né le 25 décembre 1891, jour de Noël, l’enfant a été prénommé Noël. Fils de Charles DUFOUR, cultivateur, et Irma SUEUR, Noël DUFOUR est né à Hem-Hardinval, commune de canton de Doullens dans la Somme. Noël est le 4e enfant d’une fratrie qui en comptera dix. Vingt-trois ans séparent l’aîné, Emile né en 1885, d’Odette,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Noël DUFOUR d’Hem-Hardinval

UN JOUR, UN PARCOURS – Xavier ALERBE, d’Allonville

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 17 juillet 1891, Xavier ALERBE est le fils d’Eloi ALERBE et de Louise BOURY. Eloi est né à Talmas et Louise à Allonville. Après leur mariage, le jeune couple s’est installé à Allonville chez Xavier FOSSE, l’oncle deLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Xavier ALERBE, d’Allonville

UN JOUR, UN PARCOURS – Maurice TURQUET de Bray-sur-Somme

Né le 16 mars 1892, Maurice TURQUET est le fils Charles et de Marie TURQUET. Maurice est le premier enfant du couple. Fils de cultivateur, Charles est devenu également fermier. La famille TURQUET réside Rue des Alloires à Bray-sur-Somme. La commune est un chef-lieu de canton de l’Est du département de la Somme situé àLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Maurice TURQUET de Bray-sur-Somme

UN JOUR, UN PARCOURS – Auguste DELAMBRE, de Miraumont

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 6 mai 1892 à Miraumont, Auguste DELAMBRE est le fils d’Auguste et de Christine PROYART. Miraumont est un petit bourg de la Somme comptant un peu moins de 1 000 habitants.  La commune est située au Nord duLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Auguste DELAMBRE, de Miraumont

UN JOUR, UN PARCOURS – Alphonse BEDOT, de Jumel

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 11 juillet 1891, Alphonse BEDOT a reçu comme prénoms Marie Constant Frédéric Alphonse. C’est finalement le 4e prénom, celui d’Alphonse, qui a été utilisé pendant sa vie. Alphonse est le premier enfant de Vital et d’Ernestine BEDOT. ErnestineLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Alphonse BEDOT, de Jumel

UN JOUR, UN PARCOURS – Victor MARECHAL de Thézy-Glimont

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 18 novembre 1892, Victor MARECHAL est le fils d’Ulphius MARECHAL et d’Antonia PILLON. Peu de temps après leur mariage Ulphius et Antonia ont quitté Domart-sur-la-Luce et le Santerre, pour Thézy-Glimont et la Vallée de l’Avre. Si moins deLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Victor MARECHAL de Thézy-Glimont

UN JOUR, UN PARCOURS – Les frères BOURDON de Fouilloy

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. La vie n’a pas toujours été simple pour les membres de la famille BOURDON, une famille arrivée à Fouilloy, près de Corbie, à la fin du XIXe siècle. Le père, Alfred BOURDON, est originaire de Lihons et la mère, ElvinaLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Les frères BOURDON de Fouilloy

UN JOUR, UN PARCOURS – Adolphe BALESDENT d’Abbeville

Né le 2 septembre 1895, Adolphe BALESDENT est le fils de Louis BALESDENT et de Camille GONNAIS. Louis et Camille se marient à Abbeville en juillet 1894. Louis travaille pour la Compagnie des Chemins de Fer du Nord. Les parents de Camille habitent Rue de Haut, Faubourg Menchecourt. Camille a quatre frères et une sœur :Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Adolphe BALESDENT d’Abbeville

UN JOUR, UN PARCOURS – Henri LEMAIRE de Saint-Quentin-en-Tourmont

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 13 juillet 1892, Henri LEMAIRE est le fils d’Eugène et Marie LEMAIRE, cultivateurs à Saint-Quentin-en-Tourmont. Les témoins qui ont assisté Eugène, devant le maire pour déclarer la naissance sont Philippe FOURNIER, douanier retraité et Jean-François MORCANT, préposé desLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Henri LEMAIRE de Saint-Quentin-en-Tourmont

LE DEVOIR DE MEMOIRE DANS LA SOMME

Pour la première fois depuis 18 mois, l’association « De la Somme à Bellefontaine » a pu réunir adhérents et représentants des communes qui la soutiennent en « présentiel ». Si de nombreuses activités, dont celles de recherches sur la Grande Guerre par exemple, n’ont pas été stoppées pendant la crise sanitaire, la vie de l’association a été perturbée.Lire la suite LE DEVOIR DE MEMOIRE DANS LA SOMME

UN JOUR, UN PARCOURS – Gaëtan CAUET de Vaire-sous-Corbie

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 10 juillet 1891, Gaëtan CAUET est le fils d’Ernest CAUET et d’Eugénie GODEBERT. Ernest CAUET est l’instituteur public de Vaire-sous-Corbie. Il loge avec son épouse et ses garçons, Eugène, Léon et Gaëtan, dans le bâtiment qui abrite l’écoleLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Gaëtan CAUET de Vaire-sous-Corbie

UN JOUR, UN PARCOURS – Charles BLAVET de Parvillers-le-Quesnoy

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 17 octobre 1892, Charles est le fils d’Ulysse BLAVET et d’Anna DUROYON. Ulysse est originaire du Quesnoy-en-Santerre. Son père était bonnetier et sa mère faiseuse de bas. Anna résidait à Laucourt, village au Sud de Roye, distant d’àLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Charles BLAVET de Parvillers-le-Quesnoy

UN JOUR, UN PARCOURS – Sylla CHERRIERE d’Hallencourt (Wanel)

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 1er mars 1888, Sylla CHERRIERE est un enfant de l’Assistance publique de la Somme. Petit garçon aux cheveux noirs et aux yeux gris, Sylla est élevé à l’orphelinat avant d’être placé dans une famille d’accueil. Les placements dansLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Sylla CHERRIERE d’Hallencourt (Wanel)

UN JOUR, UN PARCOURS – Félix DUCLAIRE, de Bray-sur-Somme et de Ponthoile

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né  le 16 mai 1893, Félix DUCLAIRE aurait pu vivre toute sa vie à Bray, bourg de la Vallée de la Haute-Somme situé dans un méandre du fleuve Somme. Félix est le fils de Gustave DUCLAIRE et de Mathilde LONGUEVILLE.Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Félix DUCLAIRE, de Bray-sur-Somme et de Ponthoile

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Henri MARCHANDISE de Doingt-Flamicourt

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 17 mars 1888, Henri MARCHANDISE est le fils de Gustave MARCHANDISE et de Jeanne ENGRAMER. Henri est leur deuxième enfant. Henriette est née deux ans plus tôt. Henri sera le seul garçon d’une fratrie ne comptant que deuxLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Henri MARCHANDISE de Doingt-Flamicourt

UN JOUR, UN PARCOURS – Léon GAUDET de Brouchy

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 29 janvier 1894, Léon GAUDET est le fils d’Arthur GAUDET et de Marthe DOMINIQUE. Prénommé Albert Gaston pour l’état-civil, le petit GAUDET portera toute sa vie le surnom de Léon. La famille GAUDET est bien implantée dans leLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Léon GAUDET de Brouchy

UN JOUR, UN PARCOURS – Alphonse GRAVELINE de Cauchy-à-la-Tour

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 23 février 1889, Alphonse GRAVELINE est le fils de Benoît GRAVELINE et de Louise CASTELIN. Comme son père et son beau-père, le père de Louise, Benoît est cultivateur à Cauchy-à-la-Tour dans le Pas-de-Calais. Après leur mariage, Louise vientLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Alphonse GRAVELINE de Cauchy-à-la-Tour

UN MOMENT CHARGÉ D’ ÉMOTION ET D’HUMANITÉ

INAUGURATION DU LIEU MEMORIEL DE FONTENOIS Il y avait foule hier, dimanche 29 août, dans le petit hameau de Fontenois (17 habitants) pour inaugurer le lieu mémoriel créé par l’association « De la Somme à Bellefontaine » en partenariat avec la commune de Saint-Pierremont (Ardennes). Plus de 200 personnes ont participé à ce moment chargé d’émotion etLire la suite UN MOMENT CHARGÉ D’ ÉMOTION ET D’HUMANITÉ

INAUGURATION D’UN LIEU MEMORIEL A FONTENOIS

A l’initiative de l’association « De la Somme à Bellefontaine », un lieu mémoriel a été installé au coeur du hameau de Fontenois (commune de Saint-Pierremont, Ardennes) pour rendre hommage aux victimes du 31 août 1914. Dans ce hameau qui comptait à l’époque 60 habitants, plus de 140 jeunes hommes originaires en majorité de la Somme etLire la suite INAUGURATION D’UN LIEU MEMORIEL A FONTENOIS

UN JOUR, UN PARCOURS – Charles MOIGNET d’Abbeville

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 3 juin 1893, Charles MOIGNET est un enfant des Faubourgs d’Abbeville. Abbeville est la ville la plus importante de l’Ouest du département de la Somme. Avec ses faubourgs, elle compte presque 20 000 habitants en cette fin deLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Charles MOIGNET d’Abbeville

3 septembre 1914 : la mort s’installe partout

Alors que les régiments de l’Armée active, où les jeunes hommes effectuaient leur service militaire avant la déclaration de guerre, étaient déjà constitués et préparés, de nombreux régiments ont été créés début août 1914. C’est le cas, par exemple, du 48e bataillon de chasseurs à pied formé à Amiens dès le 1er jour de laLire la suite 3 septembre 1914 : la mort s’installe partout