Avant la Grande Guerre, le 128e Régiment d’Infanterie était caserné uniquement dans la Somme.

L’Etat-major et deux bataillons étaient à Amiens et le troisième à Abbeville.

Le 128e RI est, avec le 72e et le 120e RI, l’un des trois principaux régiments de conscription pour les jeunes hommes du département de la Somme.

Avant la guerre, l’effectif était essentiellement composé d’hommes de la Somme. On constate également une part non négligeable de jeunes du Nord de l’Oise (région de Beauvais) incorporés au 128e RI pour effectuer leur service militaire.

Le 128e RI a perdu près de la moitié de ses effectifs dans les premiers combats, à Virton, à Fontenois et dans la Marne. Comme pour tous les régiments de l’Armée d’active, les effectifs ont ensuite été complétés sans tenir compte de l’origine des renforts.

Un monument du 128e RI en forêt d’Argonne – voir l’article publié sur notre site