ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Henri LEMAIRE de Saint-Quentin-en-Tourmont

Né le 13 juillet 1892, Henri LEMAIRE est le fils d’Eugène et Marie LEMAIRE, cultivateurs à Saint-Quentin-en-Tourmont. Les témoins qui ont assisté Eugène, devant le maire pour déclarer la naissance sont Philippe FOURNIER, douanier retraité et Jean-François MORCANT, préposé des douanes. Cette scène est assez symbolique de la constitution de la population de ce petitLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Henri LEMAIRE de Saint-Quentin-en-Tourmont

DE PARIS À BELLEFONTAINE

Le 21 août 2022, la cérémonie commémorative au cimetière du Radan à Bellefontaine (Belgique) prendra une dimension toute particulière. Après deux années de crise sanitaire, il va être à nouveau possible de rendre hommage aux victimes du 22 août 1914 tombées sur le territoire du village de Bellefontaine (section de la commune de Tintigny). UneLire la suite DE PARIS À BELLEFONTAINE

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Henri LEDOUX de Montdidier et Fignières

Né le 25 octobre 1893, Henri LEDOUX est le fils d’Alphonse LEDOUX et de Louise BELLETTE. La famille LEDOUX est originaire de Lignières-les-Roye, entre Montdidier et Roye. Louise vient du Mesnil-Saint-Firmin dans la l’Oise, village situé entre Montdidier et Breteuil-sur-Noye. Après leur mariage, Alphonse et Louise ont vécu quelques années à Etelfay et à Faverolles,Lire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Henri LEDOUX de Montdidier et Fignières

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Les 5 copains d’Harbonnières

Né le 12 juin 1892, Julien LEDOUX est le fils de Théophile LEDOUX et de Flore COTTINET. Le père est originaire d’Harbonnières et la mère du village voisin, Guillaucourt. La famille réside Rue de Béthisy. Théophile est manouvrier public. Julien LEDOUX est l’aîné de la fratrie. Un frère cadet prénommé Henri naît cinq ans plusLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Les 5 copains d’Harbonnières

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Job BOISSART de Damery

Né le 14 septembre 1892, Job BOISSART est le fils de Narcisse BOISSART et de Roseline VAILLANT. Quand le père a déclaré l’enfant à la mairie de Damery, le lendemain de la naissance, il lui a donné trois prénoms, Louis Auguste Job. C’est le dernier des trois prénoms qui sera utilisé comme prénom usuel. IlLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Job BOISSART de Damery

UN JOUR, UN PARCOURS – Fernand GUAQUERE de Bernay-en-Ponthieu

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 2 août 1892, Jean-Baptiste Alphonse Ernest GUAQUERE est rapidement devenu Fernand GUAQUERE. François GUAQUERE, le père, a déclaré la naissance de son fils à la mairie de Bernay-en-Ponthieu, en listant les prénoms officiels dont aucun n’a jamais étéLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Fernand GUAQUERE de Bernay-en-Ponthieu

UN JOUR, UN PARCOURS – Emile FLANDRE de Longpré-les-Corps-Saints

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 2 novembre 1892, Emile FLANDRE est le fils d’Eugène FLANDRE et d’Olympe DULIN. Emile et son frère Eugène, d’un an son aîné, sont nés à Bouchon dans la Somme. Eugène FLANDRE père effectuait son service militaire au 8eLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Emile FLANDRE de Longpré-les-Corps-Saints

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Sophrony LAURET de Le Ronssoy

Né le 03 avril 1891, Sophrony est le fils de Marcel LAURET et d’Emilie BIENFAIT Marcel est tisseur à domicile, aidé dans son activité par Emilie. Le couple réside Rue Neuve à Le Ronssoy. Le territoire de cette commune du canton de Roisel, située à l’extrême Nord-Est du département de la Somme, constitue une enclaveLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Sophrony LAURET de Le Ronssoy

LE 22 AOÛT 1914 AURA BIENTÔT SON MUSÉE A ROSSIGNOL

Le Centre Mémoriel de ROSSIGNOL pourra peut-être ouvrir ses portes au public avant la fin de l’année 2021. Les travaux de construction du bâtiment ont bien avancé. Ce centre permettra aux visiteurs de mieux comprendre le contexte des combats qui se sont déroulés à ROSSIGNOL, mais aussi à BELLEFONTAINE et à SAINT-VINCENT, autres sections deLire la suite LE 22 AOÛT 1914 AURA BIENTÔT SON MUSÉE A ROSSIGNOL

UN JOUR, UN PARCOURS – Michel GARDEZ de Fontaine-sur-Somme

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 22 mai 1892, Michel GARDEZ est le fils d’Aster et de Léontine. Le père de Michel se prénomme Raymond, mais tout le monde dans la commune l’appelle Aster. Il est peintre en bâtiment. Léontine est originaire de Cavillon,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Michel GARDEZ de Fontaine-sur-Somme

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Marcel CAROUGE d’Abbeville

Né le 27 novembre 1893, Marcel CAROUGE est le premier enfant d’Ernest et d’Hortense. Les parents sont jeunes. Ernest est âgé de 25 ans et Hortense de 23 quand le premier bébé arrive, au numéro 5 de la Rue Bacquet, Faubourg de Menchecourt-Thuison, à Abbeville. La famille CAROUGE est une famille qui vit dans ceLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Marcel CAROUGE d’Abbeville

UN JOUR, UN PARCOURS – Renaud FOURRIERE, de Bouchavesnes-Bergen

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 27 mai 1891, Renaud FOURRIERE est originaire de Bouchavesnes, petit village agricole du Nord-Est du département de la Somme, situé près des communes de Moislains et de Rancourt, dans le canton de Péronne. Achille FOURRIERE et Marie GELLELire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Renaud FOURRIERE, de Bouchavesnes-Bergen

Parler aussi de ceux qui n’ont pu en parler…

Plus de 80 personnes étaient réunies, le samedi 15 février, à Daours, pour l’assemblée générale de l’association départementale « De la Somme à Bellefontaine – 22 août 1914 » . En présence d’Anne Lejeune, directrice des Archives départementales de la Somme, de Jean-Claude Leclabart, député de la Somme, et de plusieurs élus, un premier bilanLire la suite Parler aussi de ceux qui n’ont pu en parler…

31 juillet 1914 : Jaurès est mort !

Mes Biens Chers Parents et Chère Sœur Aujourd’hui mes chers parents malheureusement je ne puis plus vous écrire de la caserne de Stenay, car ce matin, vendredi, nous étions partis à l’exercice comme à l’habitude sans penser plus loin, quand vers 10h du matin l’on a envoyé des cyclistes à travers champs pour faire rentrerLire la suite 31 juillet 1914 : Jaurès est mort !

Uniformes de la Grande guerre…et café liégeois.

Organisé par nos amis de l’association « 14-18 en Somme », le rassemblement de reconstituants de la Grande guerre, ce week-end à Pont-Sainte-Maxence (Oise), est particulièrement réussi. On peut y découvrir des uniformes russes, polonais, américains, britanniques, belges… et la reconstitution de campements militaires. On y trouve également de l’armement et du matériel d’époque. Chaque participant estLire la suite Uniformes de la Grande guerre…et café liégeois.

Fusillés pour l’exemple

Ils s’appelaient Emile, Georges et Ernest. Ils effectuaient leur service militaire au 120e régiment d’infanterie quand la guerre a été déclarée, le 3 août 1914. Des jeunes hommes de la SOMME et des ARDENNES, tués dans les premières semaines de la guerre. Non ! Pas tués, mais fusillés. Fusillés…pour l’exemple ! Ils avaient déjà subi les premiersLire la suite Fusillés pour l’exemple