EXPOSITION : ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914

C’est à Grand-Laviers, près d’Abbeville, que l’association « De la Somme à Bellefontaine » lance sa nouvelle exposition « Ils avaient 20 ans en 1914« . Cette exposition est organisée autour du travail de recherche effectué dans les Archives départementales par les bénévoles de l’association et sur les articles « UN JOUR, UN PARCOURS » publiés depuis mai 2020. L’objectif estLire la suite EXPOSITION : ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914

UN JOUR, UN PARCOURS – Fernand LHEUREUX de Mers-les-Bains

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 26 août 1890, Fernand LHEUREUX est le fils d’un commerçant de Namps-au-Mont, petit village de la Somme situé au Sud d’Amiens, dans le canton de Conty. Théophile, le grand-père paternel qu’il n’a jamais connu, était charcutier. Octave, leLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Fernand LHEUREUX de Mers-les-Bains

UN JOUR, UN PARCOURS – Alphonse GRAVELINE de Cauchy-à-la-Tour

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 23 février 1889, Alphonse GRAVELINE est le fils de Benoît GRAVELINE et de Louise CASTELIN. Comme son père et son beau-père, le père de Louise, Benoît est cultivateur à Cauchy-à-la-Tour dans le Pas-de-Calais. Après leur mariage, Louise vientLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Alphonse GRAVELINE de Cauchy-à-la-Tour

UN JOUR, UN PARCOURS – Nathanaël DELAPORTE de Feuquières-en-Vimeu

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 27 mars 1891, Nathanaël DELAPORTE est le fils de Joseph DELAPORTE et d’Ambroisine SAGEOT. Joseph DELAPORTE est serrurier dans l’entreprise Davergne à Feuquières-en-Vimeu. La serrurerie est l’activité principale de cette commune de 1 800 habitants. Pour les hommes, lesLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Nathanaël DELAPORTE de Feuquières-en-Vimeu

UN JOUR, UN PARCOURS – Léonce OGER, d’Amiens et de Caours

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 29 juin 1892, Léonce OGER a vu le jour à Amiens, dans la Rue Saint-Leu, grâce à l’intervention du Docteur LENOEL.   A Amiens et dans tout le département de la Somme, Jules LENOEL est un homme célèbre.Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Léonce OGER, d’Amiens et de Caours

UN JOUR, UN PARCOURS – Honoré HAMIOT de Brutelles et Woignarue

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 16 mai 1892, Honoré HAMIOT est le fils de Narcisse HAMIOT et de Marie DEFACQUE. Narcisse est originaire de Cambron près d’Abbeville et Marie de Brutelles, commune en partie installée dans le Hâble d’Ault, vaste polder gagné surLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Honoré HAMIOT de Brutelles et Woignarue

UN JOUR, UN PARCOURS – Damien CRESSENT de Toeufles

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 27 septembre 1891, Damien CRESSENT est le fils de Marius CRESSENT et de Léonie PADE. Quand Marius épouse Léonie, originaire comme lui du village de Toeufles, il exerce la profession de tisserand. Mais avec l’industrialisation du tissage, lesLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Damien CRESSENT de Toeufles

UN JOUR, UN PARCOURS – Oscar BOCQUILLON, de Vironchaux

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 1er juillet 1891, Oscar BOCQUILLON est un Vironchellois. Les parents d’Oscar se prénomment Gédéon et Victoire. Gédéon est originaire de Vironchaux. Ménager, il habite chez ses parents, Rue de Crécy, et ne se décide à prendre une épouseLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Oscar BOCQUILLON, de Vironchaux

UN JOUR, UN PARCOURS – Raymond CAROUGE de Moyenneville

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 9 décembre 1892, Raymond CAROUGE est le fils d’Alfred CAROUGE et d’Argentine DELAPORTE. Alfred et Argentine sont natifs de Miannay, village voisin de Moyenneville. Alfred a grandi dans le hameau de Bienfay à Moyenneville où son père, charpentierLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Raymond CAROUGE de Moyenneville

UN JOUR, UN PARCOURS – Modeste DUMINY de Vironchaux

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 11 avril 1892, Modeste DUMINY a passé toute son enfance dans le village de Vironchaux. Modeste est le fils d’Eugène DUMINY et de Modestine MASSON. Après leur mariage à Argoules, village de naissance de Modestine, les époux s’installentLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Modeste DUMINY de Vironchaux

UN JOUR, UN PARCOURS – Emile POSTEL de Mons-Boubert

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 3 janvier 1893, Emile POSTEL est le fils d’Alfred POSTEL et de Catherine GEST, membres de deux familles implantées dans le village de Mons-Boubert depuis plusieurs générations. Alfred est ouvrier agricole et travaille dans différentes fermes installées dansLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Emile POSTEL de Mons-Boubert

UN JOUR, UN PARCOURS – Germain FARCY de Millencourt-en-Ponthieu

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 17 décembre 1893, Germain FARCY est le fils d’Epiphane FARCY et de Marie PETIT. Epiphane est menuisier dans le village de Millencourt-en-Ponthieu, comme l’était déjà son père. Epiphane épouse Marie, également originaire de la commune, le 4 novembreLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Germain FARCY de Millencourt-en-Ponthieu

UN JOUR, UN PARCOURS – Jean-Pierre PAJOT d’Abbeville

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 14 mai 1893, Jean-Pierre PAJOT est le fils de Louis PAJOT et d’Hélène FERRY. C’est dans une maison bourgeoise du centre-ville d’Abbeville que Jean-Pierre voit le jour. Louis, son père, est un enseignant catholique. La vie est confortableLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Jean-Pierre PAJOT d’Abbeville

UN JOUR, UN PARCOURS – Hubert RICHARD de Franleu

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 3 septembre 1892, Hubert RICHARD est le fils de Gustave et de Mathilde. Jules, le grand-père paternel d’Hubert, était jardinier au château, tout comme son frère Auguste. Les frères RICHARD travaillaient pour Monsieur Alexandre, le châtelain de Franleu.Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Hubert RICHARD de Franleu

UN JOUR, UN PARCOURS – Noël DESTEVE d’Abbeville et de Corrèze

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 23 décembre 1892, Noël DESTEVE est le premier enfant de François Desteve et de Marie Anne Besse. François et Marie Anne, qui se sont mariés neuf mois plus tôt, sont de purs Corréziens. François et son épouse sontLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Noël DESTEVE d’Abbeville et de Corrèze

UN JOUR, UN PARCOURS – Ernest DULYS de Grand-Laviers

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 14 novembre 1892, Ernest DULYS a vu le jour au Faubourg de Menchecourt, à Abbeville. Ernest est le fils de Jules et de Clémence. Avant son mariage, Jules, né à Etaples dans le Pas-de-Calais, vit à Petit-Laviers, hameauLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Ernest DULYS de Grand-Laviers

LA FIN D’UN REGIMENT PICARD

Il y a 106 ans, des jeunes d’un régiment d’infanterie de la Somme, le 128e RI, ont vécu quelques heures d’enfer, sous les tirs permanents de l’artillerie allemande, à Fontenois, petit hameau de la commune de Saint-Pierremont, dans le département des Ardennes. En pleine retraite de la Bataille des Frontières, l’ordre a été donné auLire la suite LA FIN D’UN REGIMENT PICARD

UN MEMORIAL INDIVIDUEL POUR HONORER AUSSI LES AUTRES

LE 128e RI DE LA SOMME, EN FORET D’ARGONNE Au détour d’un chemin broussailleux, en forêt de Servon-Melzicourt, en Argonne, quelle n’est pas la surprise de découvrir un monument commémorant un combat mené en ces lieux par des jeunes hommes du 128e Régiment d’Infanterie de la Somme, en novembre 1914. Ce monument, aujourd’hui envahi parLire la suite UN MEMORIAL INDIVIDUEL POUR HONORER AUSSI LES AUTRES

UN JOUR, UN PARCOURS- Fernand DHEILLY, d’Hérissart

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 16 juin 1891, Fernand DHEILLY est un enfant d’Hérissart. Nombreux sont ceux qui portent le même patronyme dans ce petit village du canton d’Acheux-en-Amiénois, au Nord du département de la Somme. Fernand est le fils de Martin DHEILLYLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS- Fernand DHEILLY, d’Hérissart

UN JOUR, UN PARCOURS – Florent-Rosa DAIRAINES, de Miannay

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 13 juin 1893, Florent-Rosa DAIRAINES porte un prénom plutôt original pour un garçon. C’est à Miannay qu’il a vu le jour. Au départ, ça commence plutôt mal, il est déclaré enfant naturel. Sa mère, Rose FREVILLE , faitLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Florent-Rosa DAIRAINES, de Miannay

UN JOUR, UN PARCOURS – Rémy FACQUER, de Brailly-Cornehotte

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 4 juin 1891, Rémy FACQUER est vraiment un enfant de la commune de Brailly-Cornehotte. Maman est originaire de Brailly, et Papa, de Cornehotte. Maman s’appelle Rose FLET. Elle est couturière. Papa s’appelle Alfred FACQUER. Il est maçon. LesLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Rémy FACQUER, de Brailly-Cornehotte

UN JOUR, UN PARCOURS – Charles MOIGNET, de Thuison (Abbeville)

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 3 juin 1893, Charles MOIGNET est un enfant des Faubourgs d’Abbeville. Abbeville est la ville la plus importante de l’Ouest du département de la Somme. Avec ses faubourgs, elle compte presque 20 000 habitants en cette fin deLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Charles MOIGNET, de Thuison (Abbeville)

UN JOUR, UN PARCOURS – Georges MERCHEZ, d’Abbeville

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 29 mai 1892, Georges MERCHEZ est le fils d’un typographe. Né au numéro 22 de la Chaussée d’Hocquet, à Abbeville, dans la Somme, Georges est le fils d’Arthur MERCHEZ, typographe de profession et de Jeanne PRUDHOMME, couturière enLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Georges MERCHEZ, d’Abbeville

El fiu d’éch merchand d’parapluies

Une petite histoire en langue picarde qui a été racontée aux habitants de Mons-Boubert (Somme) par Madame France Devismes, le 11 novembre dernier, devant le monument aux morts du village. Une histoire directement en lien avec les recherches menées par notre association. Pieute histouère dins l’grainne. I y o quèques temps, ej vos avouos racontéLire la suite El fiu d’éch merchand d’parapluies