ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Gabriel GRENIER de Tilloloy

Né le 26 septembre 1893, Gabriel GRENIER est originaire de Tilloloy, commune du Sud-Est de la Somme, en limite du département de l’Oise. A Tilloloy, les ouvriers sont occupés presque exclusivement aux travaux agricoles. Dans le village de 380 habitants, en cette fin du XIXe siècle, on trouve une cinquantaine de petites fermes. Un lopinLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Gabriel GRENIER de Tilloloy

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Les 5 copains d’Harbonnières

Né le 12 juin 1892, Julien LEDOUX est le fils de Théophile LEDOUX et de Flore COTTINET. Le père est originaire d’Harbonnières et la mère du village voisin, Guillaucourt. La famille réside Rue de Béthisy. Théophile est manouvrier public. Julien LEDOUX est l’aîné de la fratrie. Un frère cadet prénommé Henri naît cinq ans plusLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Les 5 copains d’Harbonnières

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Pierre DUFRIEN de Nibas

Né le 28/09/1893 Pierre est le fils d’Octave DUFRIEN et de Marie VARLET Octave et Marie résident à Saucourt, hameau dépendant de la commune de Nibas. Octave travaille comme ouvrier à l’usine Lainé installée à Petit-Saucourt sur le chemin de grande communication qui va d’Abbeville au Tréport. L’usine fabrique des réchauds à alcool, des baleinesLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Pierre DUFRIEN de Nibas

ENFIN !

L’association a pu enfin organiser son Assemblée générale en « présentiel ». Après les dernières 2 années de crise sanitaire, il avait été impossible de réunir les adhérents « en vrai ». C’est chose faite ! 65 personnes ont participé à l’Assemblée générale du 26 février 2022 à Daours. Un hommage a été rendu à Catherine Guffroy, trésorière deLire la suite ENFIN !

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Job BOISSART de Damery

Né le 14 septembre 1892, Job BOISSART est le fils de Narcisse BOISSART et de Roseline VAILLANT. Quand le père a déclaré l’enfant à la mairie de Damery, le lendemain de la naissance, il lui a donné trois prénoms, Louis Auguste Job. C’est le dernier des trois prénoms qui sera utilisé comme prénom usuel. IlLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Job BOISSART de Damery

UN JOUR, UN PARCOURS – Fernand GUAQUERE de Bernay-en-Ponthieu

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 2 août 1892, Jean-Baptiste Alphonse Ernest GUAQUERE est rapidement devenu Fernand GUAQUERE. François GUAQUERE, le père, a déclaré la naissance de son fils à la mairie de Bernay-en-Ponthieu, en listant les prénoms officiels dont aucun n’a jamais étéLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Fernand GUAQUERE de Bernay-en-Ponthieu

Catherine est partie…

Catherine GUFFROY, trésorière et membre fondatrice de notre association s’en est allée, ce jeudi 9 décembre 2021. Catherine et Patrick ont été acteurs dans l’histoire de l’association, avant même qu’elle ne soit créée. Chaque année, depuis longtemps, ils se rendaient à Bellefontaine où leur grand-oncle, Eugène GUEUDRE, avait perdu la vie le 22 août 1914.Lire la suite Catherine est partie…

Un nouveau musée sur la Bataille des Frontières d’août 1914

Située à quelques kilomètres de la frontière française, la commune belge de Tintigny (regroupement des villages de Rossignol, Bellefontaine, Saint-Vincent, Breuvanne, Lahage, Poncelle, Han et Tintigny) dispose maintenant d’un centre mémoriel dédié à la Bataille des Frontières. Ce centre est implanté dans le parc du château de Rossignol, à l’endroit où de très nombreux blessésLire la suite Un nouveau musée sur la Bataille des Frontières d’août 1914

UN JOUR, UN PARCOURS – Emile FLANDRE de Longpré-les-Corps-Saints

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 2 novembre 1892, Emile FLANDRE est le fils d’Eugène FLANDRE et d’Olympe DULIN. Emile et son frère Eugène, d’un an son aîné, sont nés à Bouchon dans la Somme. Eugène FLANDRE père effectuait son service militaire au 8eLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Emile FLANDRE de Longpré-les-Corps-Saints

LE DEVOIR DE MEMOIRE DANS LA SOMME

Pour la première fois depuis 18 mois, l’association « De la Somme à Bellefontaine » a pu réunir adhérents et représentants des communes qui la soutiennent en « présentiel ». Si de nombreuses activités, dont celles de recherches sur la Grande Guerre par exemple, n’ont pas été stoppées pendant la crise sanitaire, la vie de l’association a été perturbée.Lire la suite LE DEVOIR DE MEMOIRE DANS LA SOMME

INAUGURATION D’UN LIEU MEMORIEL A FONTENOIS

A l’initiative de l’association « De la Somme à Bellefontaine », un lieu mémoriel a été installé au coeur du hameau de Fontenois (commune de Saint-Pierremont, Ardennes) pour rendre hommage aux victimes du 31 août 1914. Dans ce hameau qui comptait à l’époque 60 habitants, plus de 140 jeunes hommes originaires en majorité de la Somme etLire la suite INAUGURATION D’UN LIEU MEMORIEL A FONTENOIS

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Jules dit Richard GORGUET de Villers-Faucon

Né le 14 novembre 1890, Richard GORGUET est le fils de Gustave GORGUET et de Maria CAMUS. Les GORGUET et les CAMUS résident dans le hameau de Leuilly situé sur le territoire de la commune de Villers-Faucon. Ce hameau était une commune à part entière jusqu’à la Révolution française. Emile VION est fabricant de sucre.Lire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Jules dit Richard GORGUET de Villers-Faucon

UN JOUR, UN PARCOURS – Emile MINER de Chaussoy-Epagny

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 26 juillet 1893, Emile MINER est né dans une maison de garde-barrière.  Son père, Emile Auguste Ernest, est employé aux Chemins de fer. Leur maison est située sur la ligne qui relie Amiens à la Vallée de l’Ourcq,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Emile MINER de Chaussoy-Epagny

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Sophrony LAURET de Le Ronssoy

Né le 03 avril 1891, Sophrony est le fils de Marcel LAURET et d’Emilie BIENFAIT Marcel est tisseur à domicile, aidé dans son activité par Emilie. Le couple réside Rue Neuve à Le Ronssoy. Le territoire de cette commune du canton de Roisel, située à l’extrême Nord-Est du département de la Somme, constitue une enclaveLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Sophrony LAURET de Le Ronssoy

UN JOUR, UN PARCOURS – Adrien MACLAIRE, de Framicourt

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 19 juin 1891, Adrien MACLAIRE est un fils d’agriculteur. Qui connaît Framicourt, son village de naissance ? Si le village l’est peu, ce secteur du plateau du Vimeu est bien connu par un monument assez exceptionnel. Framicourt est situéLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Adrien MACLAIRE, de Framicourt

UN JOUR, UN PARCOURS – Raymond CAROUGE de Moyenneville

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 9 décembre 1892, Raymond CAROUGE est le fils d’Alfred CAROUGE et d’Argentine DELAPORTE. Alfred et Argentine sont natifs de Miannay, village voisin de Moyenneville. Alfred a grandi dans le hameau de Bienfay à Moyenneville où son père, charpentierLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Raymond CAROUGE de Moyenneville

UN JOUR, UN PARCOURS – Emile POSTEL de Mons-Boubert

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 3 janvier 1893, Emile POSTEL est le fils d’Alfred POSTEL et de Catherine GEST, membres de deux familles implantées dans le village de Mons-Boubert depuis plusieurs générations. Alfred est ouvrier agricole et travaille dans différentes fermes installées dansLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Emile POSTEL de Mons-Boubert

LE 22 AOÛT 1914 AURA BIENTÔT SON MUSÉE A ROSSIGNOL

Le Centre Mémoriel de ROSSIGNOL pourra peut-être ouvrir ses portes au public avant la fin de l’année 2021. Les travaux de construction du bâtiment ont bien avancé. Ce centre permettra aux visiteurs de mieux comprendre le contexte des combats qui se sont déroulés à ROSSIGNOL, mais aussi à BELLEFONTAINE et à SAINT-VINCENT, autres sections deLire la suite LE 22 AOÛT 1914 AURA BIENTÔT SON MUSÉE A ROSSIGNOL

« UN JOUR, UN PARCOURS » à la Une dans la Somme

Suite à l’article publié sur le site de l’association le 27 mars dernier, nous avons été contactés par Ludovic Lascombe, journaliste au Courrier Picard. Très intéressé par l’histoire des frères DAMAY et du moulin qui porte leur nom en entrée de ville à Péronne, Ludovic Lascombe a utilisé avec notre accord, le résultat de nosLire la suite « UN JOUR, UN PARCOURS » à la Une dans la Somme

UN JOUR, UN PARCOURS – Lucien MAISON de Lanchères et de Pendé

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 15 mars 1891, Lucien MAISON est le fils de Dosithée MAISON et d’Adelina GROUX. La vie n’a pas été tendre avec Dosithée et Adelina. Tous les deux ont perdu leur père alors qu’ils n’étaient encore que des enfants.Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Lucien MAISON de Lanchères et de Pendé

UN JOUR, UN PARCOURS – Michel GARDEZ de Fontaine-sur-Somme

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 22 mai 1892, Michel GARDEZ est le fils d’Aster et de Léontine. Le père de Michel se prénomme Raymond, mais tout le monde dans la commune l’appelle Aster. Il est peintre en bâtiment. Léontine est originaire de Cavillon,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Michel GARDEZ de Fontaine-sur-Somme

UN JOUR, UN PARCOURS – Achille POIRÉ de Beauval

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 31 janvier 1891, Achille POIRÉ est le fils d’Eugène et de Denise. Eugène est originaire de Beauval et Denise de Beauquesne, village voisin. Beauval est une ville importante qui compte près de 2 500 habitants en cette fin duLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Achille POIRÉ de Beauval

UN JOUR, UN PARCOURS – Paul BILLOT de Davenescourt

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 22 mars 1891, Paul BILLOT est le fils aîné de Joseph Billot et Marie Tonnelier. Joseph et Marie sont originaires de  Davenescourt, près de Montdidier, dans la Somme. Les familles Billot et Tonnelier sont des familles modestes. LesLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Paul BILLOT de Davenescourt

UN JOUR, UN PARCOURS – Noël DESTEVE d’Abbeville et de Corrèze

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 23 décembre 1892, Noël DESTEVE est le premier enfant de François Desteve et de Marie Anne Besse. François et Marie Anne, qui se sont mariés neuf mois plus tôt, sont de purs Corréziens. François et son épouse sontLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Noël DESTEVE d’Abbeville et de Corrèze

UN JOUR, UN PARCOURS – Edouard BRUSQUE de Saint-Valery-sur-Somme

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 8 décembre 1891, Edouard BRUSQUE est un enfant de la mer. Son père, prénommé également Edouard, est marin. Quand le jeune Edouard vient au monde, la famille BRUSQUE réside Quai Violette à Saint-Valery-sur-Somme. Edouard « père » est issu d’uneLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Edouard BRUSQUE de Saint-Valery-sur-Somme

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Damase OPRON de Lamotte-en-Santerre

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 12 décembre 1891, Damase OPRON est le fils de Léopold et de Célina. Sa mère se prénomme en réalité Marie Adéline Clophée, mais dès le berceau et durant toute sa vie on l’appela Célina, prénom qui figure mêmeLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Damase OPRON de Lamotte-en-Santerre

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Ferdinand PARSY d’Equancourt

Né le 4 décembre 1893, Ferdinand PARSY est le fils de Jules et d’Adéline. Jules, originaire du Pas-de-Calais, est venu s’installer à Equancourt après avoir épousé Adéline. Il est cordonnier et elle est tisseuse. Ferdinand est leur deuxième enfant. Les naissances ont été espacées chez les PARSY puisque le premier garçon, Juste, est né huitLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Ferdinand PARSY d’Equancourt

UN JOUR, UN PARCOURS – Albert DEROBERT-MAZURE de Roye

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 16 novembre 1892, Albert DEROBERT-MAZURE est un enfant des « Communes ». La famille DEROBERT-MAZURE de Roye est associée au lieu-dit « Les Communes ». Au milieu du XIXe siècle, Jean-Baptiste y a fondé une famille avec Marie-Rose. Trois garçons sont nés,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Albert DEROBERT-MAZURE de Roye

UN JOUR, UN PARCOURS – Alphonse HEMERY de Bouchoir

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 10 novembre 1892, Alphonse HEMERY est le fils de Désiré et d’Angèle. Ils habitent Rue de Rouvroy à Bouchoir. Désiré est ouvrier agricole. Il a quitté son village de Warsy, dans la Vallée de l’Avre, près de Montdidier,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Alphonse HEMERY de Bouchoir

UN JOUR, UN PARCOURS – François BECQUET de Mers-les-Bains

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 4 octobre 1893, François BECQUET, comme sa sœur et ses frères, n’a pas vu le jour à Mers. C’est de l’autre côté de la « frontière », sur l’autre rive du fleuve côtier La Bresle, en Seine-Inférieure, que le père,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – François BECQUET de Mers-les-Bains

UN JOUR, UN PARCOURS – Louis COQUILLARD de Salouël

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 18 septembre 1892, Louis COQUILLARD est le deuxième enfant d’Edmond et d’Eugénie. Le deuxième garçon. L’aîné, né le 7 juin 1891, se prénomme Fernand. Il n’y a aura plus d’autre garçon dans la maison des COQUILLARD, au PetitLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Louis COQUILLARD de Salouël

UN JOUR, UN PARCOURS – Hilaire ABADIE de Fransart

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 8 septembre 1891, Hilaire ABADIE voit le jour à Fransart, dans la Somme. Le garçon qui naît, rue d’Hattencourt, en cette fin d’été 1891 porte le même prénom que son père. Il est le premier enfant d’Hilaire et deLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Hilaire ABADIE de Fransart

Un 22 août très particulier

En raison de la crise sanitaire, les cérémonies officielles prévues à Bellefontaine pour rendre hommage aux victimes de la bataille des frontières ont été annulées. Malgré le contexte, l’association De la Somme à Bellefontaine a tenu à montrer sa reconnaissance aux autorités belges pour le travail de devoir de mémoire réalisé depuis plus d’un siècleLire la suite Un 22 août très particulier

UN JOUR, UN PARCOURS – Eugène DEVILLERS de Nesle

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 22 août 1892, Eugène DEVILLERS se prénomme officiellement Ernest Arthur Eugène. Fils de Charles et de Félicie, Eugène voit le jour dans une petite maison de la Rue des Chapeliers, à Nesle. Après la naissance de Lucie, leurLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Eugène DEVILLERS de Nesle

Annulation des cérémonies à Bellefontaine

En raison de la crise sanitaire, les cérémonies prévues le 23 août 2020, au cimetière du Radan, à Bellefontaine, sont annulées. 22 AOUT 1914: UN SAMEDI SANGLANT Espérons que l’an prochain, nous pourrons nous retrouver, Belges et Français, pour rendre hommage, le 22 août 2021, aux victimes de ce « samedi sanglant », ce 22 août 1914, Lire la suite Annulation des cérémonies à Bellefontaine

UN JOUR, UN PARCOURS – Roger FROISSART, de Voyennes

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né  le 18 mai 1892, Roger FROISSART est un vrai Voyennois. Situé entre Ham et Nesle, à l’Est du département de la Somme, Voyennes est, avant tout, un village agricole. En dehors de commerces de biens nécessaires, l’autre activité estLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Roger FROISSART, de Voyennes