« UN JOUR, UN PARCOURS », C’EST 3 ARTICLES CHAQUE SEMAINE !

Depuis le 17 juillet, la publication des nouveaux articles « UN JOUR, UN PARCOURS » a lieu UNIQUEMENT LE VENDREDI, LE SAMEDI ET LE DIMANCHE de chaque semaine. Ce rythme hebdomadaire de parution de 3 parcours sera assuré jusqu’à la fin de l’année 2020 (et peut-être au-delà ?). Comme d’habitude, les articles traiteront de la vie etLire la suite « UN JOUR, UN PARCOURS », C’EST 3 ARTICLES CHAQUE SEMAINE !

UN JOUR, UN PARCOURS- Fernand DHEILLY, d’Hérissart

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 16 juin 1891, Fernand DHEILLY est un enfant d’Hérissart. Nombreux sont ceux qui portent le même patronyme dans ce petit village du canton d’Acheux-en-Amiénois, au Nord du département de la Somme. Fernand est le fils de Martin DHEILLYLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS- Fernand DHEILLY, d’Hérissart

UN JOUR, UN PARCOURS – Olivier MIANNAY, du Quayet (Allery)

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 15 juin 1893, Olivier MIANNAY est un enfant du Quayet, quartier situé sur les hauteurs d’Allery. Son père, prénommé aussi Olivier, est originaire de Fontaine-sur-Somme, commune bordant le fleuve Somme, située à dix kilomètres d’Allery. Olivier est venuLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Olivier MIANNAY, du Quayet (Allery)

UN JOUR, UN PARCOURS – Félix ROUX, d’Ennemain

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 12 juin 1891, Félix ROUX n’a jamais connu son père. Sa mère, Irène, porte le patronyme de ROUX. Enfant naturel, Félix s’appellera donc ROUX, comme ses frères aînés, Fernand et Arthur, son frère cadet, Robert, et sa petiteLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Félix ROUX, d’Ennemain

UN JOUR, UN PARCOURS – Eugène LAVALARD, de Marquaix

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 7 juin 1892, Eugène LAVALARD a vu le jour à Marquaix, dans l’Est du département de la Somme. Il n’y a guère plus de 350 habitants dans ce petit village situé dans le canton de Roisel. L’activité est,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Eugène LAVALARD, de Marquaix

UN JOUR, UN PARCOURS – Raoul DIRSON, de Saint-Vaast-en-Chaussée

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 6 juin 1893, Raoul DIRSON est le fils de l’instituteur. Depuis que l’école de la République est entrée dans les campagnes, tous les garçons de Vaux-lès-Amiens ont fréquenté les bancs de la classe de Théophane DIRSON. Malgré sonLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Raoul DIRSON, de Saint-Vaast-en-Chaussée

UN JOUR, UN PARCOURS – André VIMEUX, d’Ablaincourt-Pressoir

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 5 juin 1891, André VIMEUX, est le fils d’Orphis VIMEUX et de Victoria DUQUENNE.  Les parents sont originaires du village d’Ablaincourt, dans l’Est de la Somme. Ils sont ouvriers agricoles. Le père a pour prénoms Louis et Joseph,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – André VIMEUX, d’Ablaincourt-Pressoir

UN JOUR, UN PARCOURS – Rémy FACQUER, de Brailly-Cornehotte

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 4 juin 1891, Rémy FACQUER est vraiment un enfant de la commune de Brailly-Cornehotte. Maman est originaire de Brailly, et Papa, de Cornehotte. Maman s’appelle Rose FLET. Elle est couturière. Papa s’appelle Alfred FACQUER. Il est maçon. LesLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Rémy FACQUER, de Brailly-Cornehotte

UN JOUR, UN PARCOURS – Charles MOIGNET, de Thuison (Abbeville)

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 3 juin 1893, Charles MOIGNET est un enfant des Faubourgs d’Abbeville. Abbeville est la ville la plus importante de l’Ouest du département de la Somme. Avec ses faubourgs, elle compte presque 20 000 habitants en cette fin deLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Charles MOIGNET, de Thuison (Abbeville)

UN JOUR, UN PARCOURS – Clotaire PETIT, de Régnière-Ecluse

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 2 juin 1893, Clotaire PETIT a passé son enfance dans la Rue du Moulin, à Régnière-Ecluse, dans le Ponthieu. On l’appelle rue, mais c’est en réalité une impasse, puisqu’on ne peut pas aller bien loin. A peine descenduLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Clotaire PETIT, de Régnière-Ecluse

UN JOUR, UN PARCOURS – Adrien BOTTIN, de Louvencourt

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 1er juin 1892, Adrien BOTTIN aurait pu être couvreur, comme son père. Mais ce n’est pas le choix qu’il a fait. Il travaille dans les fermes. Diogène, le père d’Adrien est originaire de Vauchelles-lès-Authie et Céline, son épouse,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Adrien BOTTIN, de Louvencourt

UN JOUR, UN PARCOURS – Nicolas PILLOT, de Beaucourt-en-Santerre

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 31 mai 1893, à Beaucourt-en-Santerre, Nicolas n’a pas de père. Comme tout enfant, il a, bien sûr un père génétique, mais il ne l’a pas connu. Sa naissance est déclarée, devant le maire de Beaucourt, par son grand-père,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Nicolas PILLOT, de Beaucourt-en-Santerre

UN JOUR, UN PARCOURS – Fernand BOCQUET et Charles DUMOULIN, de Doullens

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Nés le 30 mai 1892, Fernand BOCQUET et  Charles DUMOULIN sont originaires de Doullens. Désiré BOCQUET, le père de Fernand, est boulanger. Le père de Charles, lui, est ouvrier d’usine. Il s’appelle Alfred DUMOULIN. Ils se connaissent depuis très longtempsLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Fernand BOCQUET et Charles DUMOULIN, de Doullens

UN JOUR, UN PARCOURS – Georges MERCHEZ, d’Abbeville

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 29 mai 1892, Georges MERCHEZ est le fils d’un typographe. Né au numéro 22 de la Chaussée d’Hocquet, à Abbeville, dans la Somme, Georges est le fils d’Arthur MERCHEZ, typographe de profession et de Jeanne PRUDHOMME, couturière enLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Georges MERCHEZ, d’Abbeville

UN JOUR, UN PARCOURS – Léon RENARD, de Beauquesne

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 28 mai 1892, Désiré Alfred Léon RENARD, sera finalement, pendant toute sa vie, prénommé Léon. Rien d’étonnant ! A la fin du XIXe siècle, il arrivait souvent qu’on choisisse un autre prénom usuel que le premier déclaré àLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Léon RENARD, de Beauquesne

UN JOUR, UN PARCOURS – Renaud FOURRIERE, de Bouchavesnes-Bergen

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 27 mai 1891, Renaud FOURRIERE est originaire de Bouchavesnes, petit village agricole du Nord-Est du département de la Somme, situé près des communes de Moislains et de Rancourt, dans le canton de Péronne. Achille FOURRIERE et Marie GELLELire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Renaud FOURRIERE, de Bouchavesnes-Bergen

UN JOUR, UN PARCOURS – Gaston POIX, de Bussy-les-Daours

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 26 mai 1891, Gaston POIX habitait à Bussy-les-Daours. Pourtant situé près d’Amiens, Bussy est un petit village paisible, blotti dans la vallée de l’Hallue, à l’écart des deux  grandes voies de communication Amiens-Corbie et Amiens-Albert. Il y aLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Gaston POIX, de Bussy-les-Daours

UN JOUR, UN PARCOURS – Ulysse CARPENTIER, de Villers-Bocage

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 25 mai 1893, Ulysse CARPENTIER  est un enfant de l’amour, premier bébé du jeune couple qui vient de se former entre Léocadie OGEZ et Ulysse. Son prénom, en tant que fils aîné, est le même que celui deLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Ulysse CARPENTIER, de Villers-Bocage

UN JOUR, UN PARCOURS – Auguste DELAMBRE, de Miraumont

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 6 mai 1892, Auguste DELAMBRE a vu le jour à Miraumont, village de la Somme, de 962 habitants (en 1911), limitrophe du Pas-de-Calais. Il était domestique chez le médecin du village, le docteur Coffin. Ses parents étaient ouvriersLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Auguste DELAMBRE, de Miraumont

UN JOUR, UN PARCOURS – Gaston DERAMBURE, de Béthencourt-sur-Mer

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 5 mai 1893, Gaston DERAMBURE était serrurier. Rien d’étonnant puisqu’il habitait Béthencourt-sur-Mer, près de Tully,  au cœur d’une région où la serrurerie constituait encore, au début du XXe siècle,  la source principale de revenus  pour la plupart desLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Gaston DERAMBURE, de Béthencourt-sur-Mer

UN JOUR, UN PARCOURS – Félix LANGLOIS, de Saint-Quentin-La-Motte

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 4 mai 1893, Félix LANGLOIS était le  4ème enfant d’une famille de « cultivateurs fermiers ». Aidés par les enfants, ses parents exploitaient une ferme, rue du Trainville, à Saint-Quentin La Motte, village du Vimeu Maritime, près d’Ault. Son pèreLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Félix LANGLOIS, de Saint-Quentin-La-Motte