UN JOUR, UN PARCOURS – Henri LEDOUX de Montdidier et Fignières

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 25 octobre 1893, Henri LEDOUX est le fils d’Alphonse LEDOUX et de Louise BELLETTE. La famille LEDOUX est originaire de Lignières-les-Roye, entre Montdidier et Roye. Louise vient du Mesnil-Saint-Firmin dans la l’Oise, village situé entre Montdidier et Breteuil-sur-Noye.Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Henri LEDOUX de Montdidier et Fignières

UN JOUR, UN PARCOURS – Gabriel DUCOULOMBIER de Bus-la-Mésière

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 27 janvier 1892, Gabriel DUCOULOMBIER a la nationalité belge. Les DUCOULOMBIER forment une grande famille de cultivateurs implantés dans les villages belges d’Anseroeul et de Celles, dans la province du Hainaut, au Nord-Est de Tournai. Hercule DUCOULOMBIER franchitLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Gabriel DUCOULOMBIER de Bus-la-Mésière

UN JOUR, UN PARCOURS – Paul BILLOT de Davenescourt

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 22 mars 1891, Paul BILLOT est le fils aîné de Joseph Billot et Marie Tonnelier. Joseph et Marie sont originaires de  Davenescourt, près de Montdidier, dans la Somme. Les familles Billot et Tonnelier sont des familles modestes. LesLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Paul BILLOT de Davenescourt

UN JOUR, UN PARCOURS – Georges LAURENT de Montdidier

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 24 novembre 1891, Georges LAURENT est le fils aîné d’Edmond et de Maximilienne. Quand ses parents se sont mariés, Edmond effectuait son service militaire au 8e Bataillon de Chasseurs à Pied d’Amiens. Maximilienne était chaussonnière. Edmond est originaireLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Georges LAURENT de Montdidier

UN JOUR, UN PARCOURS – Emile MINER, d’Hainneville (Chaussoy-Epagny)

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 26 juillet 1893, Emile MINER est né dans une maison de garde-barrière.  Son père, Emile Auguste Ernest, est employé aux Chemins de fer. Leur maison est située sur la ligne qui relie Amiens à la Vallée de l’Ourcq,Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Emile MINER, d’Hainneville (Chaussoy-Epagny)