ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Henri LEDOUX de Montdidier et Fignières

Né le 25 octobre 1893, Henri LEDOUX est le fils d’Alphonse LEDOUX et de Louise BELLETTE. La famille LEDOUX est originaire de Lignières-les-Roye, entre Montdidier et Roye. Louise vient du Mesnil-Saint-Firmin dans la l’Oise, village situé entre Montdidier et Breteuil-sur-Noye. Après leur mariage, Alphonse et Louise ont vécu quelques années à Etelfay et à Faverolles,Lire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Henri LEDOUX de Montdidier et Fignières

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – René LOURMIERE de Bazentin

Né le 17 juin 1892 à Bazentin-le-Grand , René LOURMIERE estle fils du jardinier. Bazentin,  petite commune située au Nord-Est d’Albert, dans la Somme, est coupée en deux par la route menant de Contalmaison à Longueval. Dans le bas, c’est le  chef-lieu nommé Bazentin-le-Petit et dans les hauteurs, au sud de la route, c’est leLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – René LOURMIERE de Bazentin

Catherine est partie…

Catherine GUFFROY, trésorière et membre fondatrice de notre association s’en est allée, ce jeudi 9 décembre 2021. Catherine et Patrick ont été acteurs dans l’histoire de l’association, avant même qu’elle ne soit créée. Chaque année, depuis longtemps, ils se rendaient à Bellefontaine où leur grand-oncle, Eugène GUEUDRE, avait perdu la vie le 22 août 1914.Lire la suite Catherine est partie…

UN JOUR, UN PARCOURS – Marius FERNET d’Albert

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 12 juillet 1891, Marius FERNET a perdu son père alors qu’il n’était âgé que de 3 ans. Théodore FERNET, le père de Marius, mécanicien de profession, avait épousé Marie, une fille d’Englebelmer. Marie est originaire d’Englebelmer et laLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Marius FERNET d’Albert

UN JOUR, UN PARCOURS – Gaston TURPIN de Thiepval

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 5 août 1893, Gaston TURPIN est le fils d’Achille TURPIN et de Claire VASSEUR. Thiepval est un petit village situé dans le canton d’Albert, au Nord-Est d’Amiens. Les habitants sont réunis sur deux entités, le chef-lieu, Thiepval, situéLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Gaston TURPIN de Thiepval

UN JOUR, UN PARCOURS – Pierre THUILLIEZ de Ville-sur-Ancre

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 19 décembre 1892, Pierre THUILLIEZ  est le fils d’Amélina et de François. François est originaire de Pys, village du Nord de la Somme limitrophe du Pas-de-Calais. Amélina est née à Ville-sous-Corbie. C’est dans cette commune qu’ils se sontLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Pierre THUILLIEZ de Ville-sur-Ancre

UN JOUR, UN PARCOURS – Edmond TOURBIER de Morlancourt

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 3 décembre 1893, Edmond TOURBIER est le fils de Florent et Adolphine. Morlancourt est un village du canton de Bray-sur-Somme, établi dans une vallée sèche. Les habitations du chef-lieu de la commune sont plutôt réparties entre les versantsLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Edmond TOURBIER de Morlancourt

UN JOUR, UN PARCOURS – Jules BONNEFONT, de Méaulte

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 13 mai 1893, Jules BONNEFONT  résidait à Méaulte. Ce village-rue, situé à proximité d’Albert,  compte environ 800 habitants avant la Grande Guerre. Le père de Jules se prénomme également Jules. Né à Ville-sur-Ancre, BONNEFONT père a épousé MarieLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Jules BONNEFONT, de Méaulte

30 juillet 1914 : la paix est-elle encore possible ?

Dans la Somme, les opposants à la guerre sont nombreux. Le 30 juillet 1914, dans le Vimeu, une grande manifestation pacifiste réunit plus de 3 500 personnes, défilant au cri de « A bas la guerre ! ». Hier, 29 juillet, dans un meeting organisé à Albert (Somme), en présence de M. Barbey, de la Bourse du Travail d’Amiens,Lire la suite 30 juillet 1914 : la paix est-elle encore possible ?