Un nouveau musée sur la Bataille des Frontières d’août 1914

Située à quelques kilomètres de la frontière française, la commune belge de Tintigny (regroupement des villages de Rossignol, Bellefontaine, Saint-Vincent, Breuvanne, Lahage, Poncelle, Han et Tintigny) dispose maintenant d’un centre mémoriel dédié à la Bataille des Frontières.

Ce centre est implanté dans le parc du château de Rossignol, à l’endroit où de très nombreux blessés ont été soignés après les combats du 22 août 1914.

Benoît PIEDBOEUF, bourgmestre de Tintigny, a conclu son discours d’inauguration du centre mémoriel, le 26 novembre dernier, par ces mots : « Le sang qui a nourri involontairement cette plaine, a trouvé un nouveau cœur pour vivre et insuffler dans l’échine de ceux qui savent accueillir le frisson de l’émotion, la mémoire du drame et la leçon qu’il nous fait d’œuvrer sans relâche pour la paix et l’amitié des peuples« .

Pour Benjamin DESTRÉE, Échevin du Tourisme de Tintigny,  » le musée se décline en 5 temps :1) la recontextualisation du conflit, 2) les combats du 22 août 1914 au travers d’un film avec des illustrations réalisées par Palix, illustrateur et peintre de la région, 3) une expérience immersive et émotionnelle dans la forêt de Rossignol, 4) le village avec des témoignages de civils de l’époque, 5) la paix avec notamment la présentation des lieux de mémoire« .

Le centre mémoriel est entièrement automatisé, libre d’accès et gratuit. Le parcours, jalonné de projections immersives, visuelles et sonores, est autonome, il s’agit d’une expérience qui se vit sans présence de personnel, un lieu propice au recueillement. La visite est destinée à tous publics et disponible en 4 langues : français, néerlandais, allemand et anglais.

Même si le thème principal est la Bataille de Rossignol, il est évoqué également à plusieurs reprises, celle du village voisin de Bellefontaine. L’association « De la Somme à Bellefontaine » a d’ailleurs apporté sa contribution, à plusieurs reprises, dans les travaux du comité scientifique chargé d’élaborer le contenu.

Monument de Tintigny

Tintigny est maintenant intégrée aux principaux circuits touristiques transfrontaliers de devoir de mémoire, notamment au départ de Verdun. Sur le territoire de la commune, on peut découvrir plusieurs lieux mémoriels symboliques de la Bataille des Frontières de la fin août 1914. On y trouve le nouveau musée, bien sûr, ainsi que trois cimetières militaires particulièrement remarquables – le Radan (Bellefontaine), l’Orée de la Forêt (Rossignol), le Plateau (Rossignol) – et de nombreux monuments érigés pour se souvenir des victimes civiles (Caveau des Fusillés – 122 civils de Rossignol, Ansart – 45 civils fusillés, Tintigny – 46 civils fusillés…).

Une belle façon de rendre de rendre hommage aux dizaines de milliers de victimes souvent oubliées du début de la Grande Guerre !

Cimetière du Radan à Bellefontaine

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES POUR LA VISITE DU MUSEE, AUPRES DU SYNDICAT D’INITIATIVE DE TINTIGNY

Illustrations sur le centre mémoriel : IDELUX

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s