ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – combien de larmes ?

Né le 3 avril 1888, Henri MARIE est le fils d’Aristide MARIE et de Marie-Blanche DEVAUX. Si le petit Henri naît à Canchy, village situé entre Abbeville et Crécy-en-Ponthieu, sa vie d’enfant est rythmée par les changements de poste de son fonctionnaire de père. Aristide MARIE, le père d’Henri, est originaire de Cauverville-en-Roumois dans leLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – combien de larmes ?

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Mort dans la Somme, loin de son Cantal natal

Né le 16 mars 1894, Joseph BOYER est le fils de Pierre BOYER et de Mélanie DELPRAT. Joseph est le troisième et dernier enfant du couple. La famille BOYER occupe une ferme à Bancarel dans la commune de Leucamp, située dans le canton de Montsalvy au Sud du département du Cantal. Bancarel est un hameauLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Mort dans la Somme, loin de son Cantal natal

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Léopold PARIS de Long et de l’Etoile

Né le 30 juin 1891, Léopold PARIS est le fils d’Antonia PARIS. Il est né de père inconnu. Pierre PARIS et Sylvie DESMARETS hébergent, dans leur petite maison de la Rue Gohet à Long , leur fils Lucien, leur fille Antonia ainsi que Léopold, leur petit-fils. Leur autre fils, Jean-Baptiste, disparaît alors qu’il n’a pasLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Léopold PARIS de Long et de l’Etoile

UN JOUR, UN PARCOURS – Jules PARIS de Daours et d’Aubigny

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 6 avril 1893, Jules PARIS est le fils d’Onésime PARIS et d’Adeline PETIT. Jules se prénomme en réalité Jules Onésime, marque de fabrique familiale. Le frère aîné se prénomme Henri Onésime, et le frère cadet Julien Onésime. OnésimeLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Jules PARIS de Daours et d’Aubigny

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Lucien CAZIER de Daours

Né le 26 novembre 1892, Lucien CAZIER est le fils d’Arthur et d’Adèle, originaires tous les deux de la commune de Daours. Les grands-parents paternels d’Arthur sont ménagers. Des gens simples pour lesquels l’important est de travailler pour vivre. Travailler pour manger et avoir un toit au-dessus de la tête.  On n’en demande pas beaucoupLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Lucien CAZIER de Daours

31 août 1914 : les premiers réfugiés

Depuis l’entrée des Allemands en Belgique, début août 1914, de nombreux Belges quittent le territoire national. Les Flamands du Nord de la Belgique se réfugient aux Pays-Bas où des bateaux doivent les transporter vers la Grande-Bretagne. Ceux situés plus au sud, prennent plutôt la direction de la France, en longeant la côte, loin des combatsLire la suite 31 août 1914 : les premiers réfugiés

30 août 1914 : le dessert de Von Kluck

Fin août 1914, après 4 jours de combats disséminés qui ont été particulièrement destructeurs, la stratégie peu évidente à comprendre, jusque-là, du général Joffre commence à se mettre en place. Les 1ère et 2e armées françaises retiennent, sur la frontière des Vosges, les 6e et 7e armées allemandes. Les 3e et 4e armées, déjà fortementLire la suite 30 août 1914 : le dessert de Von Kluck