ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Henri HOLLINGUE d’Ault

Né le 22 mai 1891, Henri HOLLINGUE est le fils de François HOLLINGUE et de Clémence DESJARDIN. Clémence se prénomme pour l’état-civil Marianne Augustine, mais à Ault tout le monde l’appelle Clémence. François est boulanger dans la Rue des Fonts Bénits, une rue du centre bourg parallèle à la Grande Rue. Dès son plus jeuneLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Henri HOLLINGUE d’Ault

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Alfred PADÉ d’Ault-Onival et Picquigny

Né le 14 juillet 1892, Alfred PADÉ habitait le lieu-dit Onival, à Ault. Le grand-père d’Alfred est venu s’installer à Ault. Originaire de Lanchères, près de Cayeux-sur-Mer, il exerçait la profession de courtier en mouture. Il a eu deux fils, Romain et Raymond. Raymond s’installe avec Angèle, une fille née à Mers. Ils ont troisLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Alfred PADÉ d’Ault-Onival et Picquigny

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Maurice MAUPIN d’Allenay

Né le 14 juillet 1893, Maurice MAUPIN est le fils d’Alfred MAUPIN, de Saint-Quentin-la-Motte et de Julia BEAUVISAGE d’Allenay. Alfred et Julia ont une petite ferme, dans la Rue de l’Eglise à Allenay, dans le canton d’Ault. La petite commune du Vimeu compte un peu plus de 250 habitants quand le couple MAUPIN s’installe àLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Maurice MAUPIN d’Allenay

31 août 1914 : les premiers réfugiés

Depuis l’entrée des Allemands en Belgique, début août 1914, de nombreux Belges quittent le territoire national. Les Flamands du Nord de la Belgique se réfugient aux Pays-Bas où des bateaux doivent les transporter vers la Grande-Bretagne. Ceux situés plus au sud, prennent plutôt la direction de la France, en longeant la côte, loin des combatsLire la suite 31 août 1914 : les premiers réfugiés