Réfugiés : d’autres victimes franco-belges

S’il est connu que de nombreux Belges ont choisi la France comme refuge face à l’occupation allemande pendant la Grande guerre, on sait moins que près de 2 millions de Français ont été déplacés de force vers la Belgique pendant le conflit.

Le front a séparé les départements du Nord et de l’Est de la France en 2 territoires bien différents. L’un occupé par les soldats français et les Alliés, et l’autre par l’armée allemande. Les populations qui se retrouvaient en territoire « allemand » étaient contraintes de se mettre au service de l’occupant. Les individus qui étaient jugés peu utiles étaient envoyés, bien souvent, en Belgique. Certains y sont restés jusqu’en fin 1918. D’autres y sont même morts.

Ce 12 octobre 2019, dans le village de Petit-Thier, commune de Vielsalm, en Ardenne belge, a eu lieu une émouvante cérémonie. Grace aux recherches menées par l’historien local, Charles Legros, 4 de ces réfugiés, morts sur place en 1918, ont été honorés. Ils avaient été obligés de quitter leur département des Ardennes (françaises). Leurs noms figurent maintenant sur le mémorial du cimetière de Petit-Thier.

Voir le reportage de TVLUX:

https://www.tvlux.be/video/info/socit/petit-thier-les-noms-des-quatre-refugies-francais-desormais-graves-dans-la-pierre_32889.html

refugies français 1

refugies français 2

Merci à Philippe Lamy et la section de la Fraternelle des Chasseurs Ardennais de Vielsalm de nous avoir transmis l’information.

Publié par

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s