Après-midi « Mémoire » à Saint-Valery-sur-Somme

A l’initiative de la Société Archéologique et Historique de Saint-Valery-sur-Somme, une rencontre a été organisée ce samedi 25 mars 2023 autour du souvenir de la Première Guerre mondiale.

Plusieurs élèves de l’Atelier Mémoire du Collège de la Baie de Somme de Saint-Valery ont présenté le résultat de leurs travaux sur l’histoire du monument aux morts de la commune. Leur groupe, animé par Isabelle Georget, a retracé la genèse du monument. Des premières décisions prises par les élus locaux jusqu’aux discours d’inauguration du monument, les élèves ont pu expliquer quelques aléas administratifs, économiques, techniques et politiques auxquels les décideurs locaux ont été confrontés. A partir de leurs recherches dans les Archives départementales, les élèves ont apporté un éclairage très intéressant sur ce magistral monument conçu par Albert ROZE.

Les élèves de l’atelier Mémoire du Collège de la Baie de Somme de Saint-Valery-sur-Somme

Cette première partie a été suivie par la conférence « Ils avaient 20 ans en 1914 » animée par Xavier Becquet, président de l’association « De la Somme à Bellefontaine ». Onze parcours de jeunes Samariens de l’Ouest du département de la Somme « qui avaient 20 ans en 1914 » ont été racontés aux 73 spectateurs très attentifs qui avaient pris place dans la salle de l’ancien Tribunal de Commerce de Saint-Valery.

Originaires de Cayeux-sur-Mer, de Woignarue, de Feuquières-en-Vimeu, de Mons-Boubert, leur principal point commun était d’effectuer leur service militaire dans les 3 principaux régiments du département quand la guerre a éclaté en août 1914. Ces jeunes ont participé aux premiers combats, si meurtriers. Certains sont revenus diminués, abîmés. D’autres ne sont jamais revenus.

Xavier Becquet présentant les 11 parcours de jeunes Samariens qui avaient 20 ans en 1914

Un hommage particulier a été rendu à Gaston DESBIENDRAS de Saint-Valery-sur-Somme. Le nom de Gaston est inscrit sur le monument aux morts de la commune.

Michèle Stocklin

Au cours de cette conférence, Michèle Stocklin, secrétaire de l’association, a lu plusieurs correspondances envoyées par les jeunes appelés à leurs familles quelques jours avant de disparaître. Parmi celles-ci, on trouve des émouvantes lettres échangées entre Gaston et Yvonne, sa fiancée.

Gaston et Yvonne

Les onze parcours racontés pendant la conférence ainsi que ceux d’autres jeunes du Vimeu et du Ponthieu qui avaient 20 ans en 1914 seront présentés dans l’exposition du 1er et du 2 avril 2023 organisée par l’association « De la Somme à Bellefontaine » à Mons-Boubert (salle des fêtes). L’entrée y est libre (10h/18h sans interruption). Un atelier d’aide à la recherche individuelle sera mis à disposition de celles et ceux qui souhaitent retrouver la trace d’un aïeul qui a connu la Grande Guerre.

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s