20 août 1914 : la souricière allemande

Prendre les Allemands en tenaille. Tel semble être le plan de l’Etat-major français. Lancer une offensive en Alsace et en Moselle, et s’installer sur la Sarre, en attendant le succès de l’offensive française de débordement sur la Province de Luxembourg et sur le Grand-Duché. La 1ère Armée (Général  Dubail) et la 2ème armée (général deLire la suite 20 août 1914 : la souricière allemande

18 août 1914 : Namur, Dinant… et De Gaulle

Au soir du 18 août, le Roi Albert 1er décide replier l’armée de campagne vers Anvers, car il sait que les troupes belges ne pourront résister dans la région de Namur face à une centaine de milliers de soldats allemands disposant de 400 pièces d’artillerie. Ils ne peuvent disposer du soutien des alliés qui sontLire la suite 18 août 1914 : Namur, Dinant… et De Gaulle

7 août 1914 : la mort du Dragon français

Il avait 25 ans.  Le 7 août à 7h30, il est devenu le premier mort Français sur le sol de la Belgique pendant la Grande guerre. Il s’appelait Henri Sebald. Incorporé au 23e Dragons, il était parti avec d’autres cavaliers français pour mener une mission de reconnaissance à Houffalize, joli petit village situé dans lesLire la suite 7 août 1914 : la mort du Dragon français

6 août 1914 : rejoindre Liège…à vélo!

La nuit du 5 au 6 août est terrible autour de Liège. L’envahisseur, malgré des pertes importantes, arrive à entrer dans la ville et à se rapprocher des forts. Des combats sont menés entre les Allemands et les Belges … à l’aveugle. Chaque fort ne dispose que d’un projecteur aérien qu’aucun système de défense neLire la suite 6 août 1914 : rejoindre Liège…à vélo!

4 août 1914 : le « bouchon » de Liège

« Sans la moindre provocation de notre part, un ennemi orgueilleux de sa force a déchiré les traités qui portent sa signature. Il a violé le territoire de nos pères (…). César a dit de vos ancêtres « De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves ». Souvenez-vous devant l’ennmi que vous combattezLire la suite 4 août 1914 : le « bouchon » de Liège

3 août 1914 : la guerre est déclarée

L’Allemagne déclare la guerre à la France. Sans attendre cette déclaration officielle, des missions de reconnaissance allemandes ont déjà franchi, la veille, les frontières françaises de l’Est. Le sous-lieutenant Mayer dirige un détachement allemand de huit hommes dans le sud du Territoire de Belfort. Comme l’avait ordonné l’Etat-major français, les troupes françaises ne devaient pasLire la suite 3 août 1914 : la guerre est déclarée

31 juillet 1914 : Jaurès est mort !

Mes Biens Chers Parents et Chère Sœur Aujourd’hui mes chers parents malheureusement je ne puis plus vous écrire de la caserne de Stenay, car ce matin, vendredi, nous étions partis à l’exercice comme à l’habitude sans penser plus loin, quand vers 10h du matin l’on a envoyé des cyclistes à travers champs pour faire rentrerLire la suite 31 juillet 1914 : Jaurès est mort !

30 juillet 1914 : la paix est-elle encore possible ?

Dans la Somme, les opposants à la guerre sont nombreux. Le 30 juillet 1914, dans le Vimeu, une grande manifestation pacifiste réunit plus de 3 500 personnes, défilant au cri de « A bas la guerre ! ». Hier, 29 juillet, dans un meeting organisé à Albert (Somme), en présence de M. Barbey, de la Bourse du Travail d’Amiens,Lire la suite 30 juillet 1914 : la paix est-elle encore possible ?

Un long travail d’identification

103 ans après leur disparition, 7 soldats australiens tués à Fromelles le 19 juillet 1916 ont pu être identifiés. Le gouvernement australien poursuit, depuis dix ans, un programme d’identification de ses soldats basé sur la recherche d’ADN, à partir des ossements trouvés dans les gigantesques fosses communes de Fromelles. 103 ans après, leurs familles ontLire la suite Un long travail d’identification