UN CHEMIN DE PAIX

Bientôt il sera possible d’emprunter un sentier pédestre de longue distance longeant la ligne du front de l’Ouest, des Vosges aux Côtes flamandes, et passant par la Somme, en souvenir des terribles combats de la Grande guerre.

Ce  chemin de paix est inspiré des écrits d’Alexander Douglas Gillepsie. Ce jeune sous-lieutenant Ecossais, arrivé en France en février 1915, n’a pu concrétiser son projet puisqu’il a été tué quelques mois plus tard, à Loos, le 25 septembre 1915, à l’âge de 26 ans.

« Je construirais une large route dans le no man’s land entre les lignes, avec des chemins pour les pèlerins et je planterais des arbres.

J’aimerais ensuite envoyer chaque homme, femme et enfant en Europe de l’Ouest pour marcher le long de ce chemin sacré pour qu’ils puissent réfléchir sur la signification de la guerre et apprendre du silence des témoins défunts ».

Informations sur:

https://www.thewesternfrontway.com/fr/

 

 

Publié par

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s