UN JOUR, UN PARCOURS – Joseph DESANGLOIS, de Vismes-au-Val

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 15 juillet 1892, Joseph DESANGLOIS était ébéniste. Originaire de Biencourt,  à côté du Translay, dans la Somme, Sulpice, le père de Joseph est venu s’installer à Vismes-au-Val après avoir épousé Léontine, une fille du village. Son père étaitLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Joseph DESANGLOIS, de Vismes-au-Val

UN JOUR, UN PARCOURS – Damien CRESSENT de Toeufles

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 27 septembre 1891, Damien CRESSENT est le fils de Marius CRESSENT et de Léonie PADE. Quand Marius épouse Léonie, originaire comme lui du village de Toeufles, il exerce la profession de tisserand. Mais avec l’industrialisation du tissage, lesLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Damien CRESSENT de Toeufles

UN JOUR, UN PARCOURS – Raymond CAROUGE de Moyenneville

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 9 décembre 1892, Raymond CAROUGE est le fils d’Alfred CAROUGE et d’Argentine DELAPORTE. Alfred et Argentine sont natifs de Miannay, village voisin de Moyenneville. Alfred a grandi dans le hameau de Bienfay à Moyenneville où son père, charpentierLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Raymond CAROUGE de Moyenneville

UN JOUR, UN PARCOURS – Emile TÉTU de Tours-en-Vimeu

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 18 août 1891, Emile TÉTU est le fils de Jean-Baptiste TETU et de Rosa GRÉBONVAL. Jean-Baptiste et Rosa sont fermiers dans la Rue d’Ercourt à Tours-en-Vimeu. Honoré, Jeanne, Albert, Angèle, Emile, Alida, Jérémie, Alice et Lucie sont lesLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Emile TÉTU de Tours-en-Vimeu