UN JOUR, UN PARCOURS – Georges MERCHEZ, d’Abbeville

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 29 mai 1892, Georges MERCHEZ est le fils d’un typographe. Né au numéro 22 de la Chaussée d’Hocquet, à Abbeville, dans la Somme, Georges est le fils d’Arthur MERCHEZ, typographe de profession et de Jeanne PRUDHOMME, couturière enLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Georges MERCHEZ, d’Abbeville

UN JOUR, UN PARCOURS – Félix DUCLAIRE, de Bray-sur-Somme et de Ponthoile

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né  le 16 mai 1893, Félix DUCLAIRE aurait pu vivre toute sa vie à Bray, bourg de la Vallée de la Haute-Somme situé dans un méandre du fleuve Somme. Félix est le fils de Gustave DUCLAIRE et de Mathilde LONGUEVILLE.Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Félix DUCLAIRE, de Bray-sur-Somme et de Ponthoile

UN JOUR, UN PARCOURS – Hubert RICHARD de Franleu

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 3 septembre 1892, Hubert RICHARD est le fils de Gustave et de Mathilde. Jules, le grand-père paternel d’Hubert, était jardinier au château, tout comme son frère Auguste. Les frères RICHARD travaillaient pour Monsieur Alexandre, le châtelain de Franleu.Lire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Hubert RICHARD de Franleu

UN JOUR, UN PARCOURS – Clotaire PETIT, de Régnière-Ecluse

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 2 juin 1893, Clotaire PETIT a passé son enfance dans la Rue du Moulin, à Régnière-Ecluse, dans le Ponthieu. On l’appelle rue, mais c’est en réalité une impasse, puisqu’on ne peut pas aller bien loin. A peine descenduLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Clotaire PETIT, de Régnière-Ecluse