11 novembre 2018

1,4 million de morts, uniquement dans les rangs des Français, pendant cette Grande guerre. Soyons nombreux à continuer à commémorer et à leur rendre hommage.

Mais, en nous recueillant devant les monuments aux morts de nos communes, n’oublions pas les 4 millions de blessés français, les millions de morts et de blessés des autres pays, et toutes les victimes civiles de cette boucherie.

Après le 11 novembre 2018, c’est dans cette direction que l’association « De la Somme à Bellefontaine – 22 août 1914 » va orienter ses recherches. Eux et elles aussi méritent un hommage. Blessés, traumatisés, épouses, mères, pères, orphelins ont été les victimes de cette guerre, même si leurs noms ne seront jamais gravés sur les monuments aux morts de nos communes françaises. N’oublions pas toutes celles et tous ceux qui ne sont pas « Morts pour la France », victimes directes ou indirectes des combats meurtriers. Victimes…collatérales d’un conflit aux objectifs politiques, économiques et territoriaux bien éloignés de leurs vies d’hommes et de femmes de la France du début du XXe siècle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s