La Bataille des Frontières, c’est surtout en Belgique!

Même si le Président de la République a choisi Morhange, en France, (Moselle) pour commémorer la Bataille des Frontières et la tragédie française du début de la Grande guerre, n’oublions pas que c’est de l’autre côté de la frontière que l’hécatombe a été la plus terrible pour l’armée française. Répondant aux ordres du haut commandement de repousser les Allemands hors de la Belgique neutre, les troupes françaises se sont majoritairement engagées au-delà de la frontière. C’est à Charleroi, Bertrix, Rossignol, Virton, Maissin, Neufchâteau, Anloy, Bellefontaine, que les morts français ont été les plus nombreux. On peut estimer que sur les 27 000 morts français du 22 août 1914, au moins 18 000 sont tombés sur le sol belge, et pour une grande partie, de fut dans la Province de Luxembourg.

Michel Lecouteur, sympathisant de notre association et militant actif du devoir de mémoire à Rouen, a élaboré un recensement de tous les Morts pour la France du 22 août 1914. Ce fichier a été mis en ligne par les Archives départementales de la Seine-Maritime.

http://www.archivesdepartementales76.net/22-aout-1914-base-de-donnees/

On y trouve les noms de 15 900 jeunes hommes, originaires de France, tués le 22 août 1914 sur le sol de Belgique. Leurs corps reposent, très majoritairement, dans les cimetières militaires et dans les ossuaires entretenus, pour nous, par nos voisins belges.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s