Fusillés pour l’exemple

Ils s’appelaient Emile, Georges et Ernest. Ils effectuaient leur service militaire au 120e régiment d’infanterie quand la guerre a été déclarée, le 3 août 1914. Des jeunes hommes de la SOMME et des ARDENNES, tués dans les premières semaines de la guerre. Non ! Pas tués, mais fusillés. Fusillés…pour l’exemple ! Ils avaient déjà subi les premiersLire la suite Fusillés pour l’exemple