ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Edmond BECQUIN, d’une guerre à l’autre

Né le 28 octobre 1893, Edmond BECQUIN a passé sa jeunesse à Picquigny. Le père, âgé de 27 ans, se prénomme lui aussi Edmond. Edmond est couvreur. Juliette la mère, est ouvrière de fabrique. Elle a 19 ans. Edmond est leur premier enfant. Il naît dans leur maison de la Rue des Chanoines à Picquigny.Lire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Edmond BECQUIN, d’une guerre à l’autre

ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Guy de HAUTECLOCQUE de Belloy-Saint-Léonard

Né le 3 août 1892, Guy de HAUTECLOCQUE est le fils d’Adrien de HAUTECLOCQUE et de Marie-Thérèse de WAZIERS. La famille de HAUTECLOCQUE est une famille de l’ancienne noblesse d’Artois, originaire du secteur de Saint-Pol-sur-Ternoise. Elle s’est également implantée dans le département limitrophe en raison de plusieurs unions avec des membres de familles aristocratiques deLire la suite ILS AVAIENT 20 ANS EN 1914 – Guy de HAUTECLOCQUE de Belloy-Saint-Léonard

UN JOUR, UN PARCOURS – Théodule MORTREUX de Saint-Gratien

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 31 mars 1892, Théodule MORTREUX est le fils unique d’un valet de charrue et d’une servante. Le père se prénomme Théodule et la mère Marie. C’est dans la ferme de Fursy BERLY, veuf et sans enfant, située dansLire la suite UN JOUR, UN PARCOURS – Théodule MORTREUX de Saint-Gratien

Un rideau de fer en Belgique

Fin août 1914, après la retraite précipitée des Français qui avaient tenté de repousser les Allemands hors de Belgique, les Belges se retrouvent sous occupation allemande. Pendant plus de 4 années, la presque totalité du pays va rester sous le joug de l’envahisseur. Beaucoup d’hommes seront déportés en Allemagne. D’autres resteront avec l’obligation de travaillerLire la suite Un rideau de fer en Belgique