UN JOUR, UN PARCOURS – Alfred PITEUX

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18.

Né le 7 mai 1891, Alfred PITEUX résidait à Terramesnil, dans la Grande Rue. Ce petit village du Nord de la Somme, près de Doullens, comptait 455 habitants avant la Grande Guerre.  Comme beaucoup d’habitants de Terramesnil, Alfred et son frère aîné, Georges,  travaillent dans les filatures Saint, à Beauval. Le père d’Alfred, ouvrier agricole, élève seul ses quatre enfants (1 fille et 3 garçons). Alfred et Georges ne travaillent pas longtemps à l’usine Saint. Ils deviennent alors terrassiers.

Le 8 octobre 1912, il quitte son village pour rejoindre la grande ville. C’est à Amiens qu’il doit effectuer son service militaire. Au 72e régiment d’infanterie. Comme son copain, Jean PILET.

Ils sont 3 jeunes hommes à quitter le village, début octobre 1912, pour rejoindre leur caserne.  Emile BALESDENS, lui, est affecté au 161e R.I. Un long voyage l’attend jusqu’à Saint-Mihiel, dans la Meuse.

terramesnil 2

Comme beaucoup de jeunes hommes de son âge, Alfred ne s’attend pas, à ce moment-là, à être entraîné dans l’horreur de la guerre. Pour l’instant, il retrouve,  au 72e R.I., des jeunes de toute la Somme et, malgré la discipline militaire, l’ambiance est souvent agréable. La langue picarde est au cœur des relations entre tous ces hommes, issus, pour beaucoup, du monde rural. Picard du Doullennais, du Sud-Amiénois, du Vimeu, du Ponthieu, on se comprend facilement même si le vocabulaire ou la prononciation change parfois d’un territoire à l’autre. Comme toujours, on parle sport entre jeunes hommes de cet âge et chacun présente le sport de son village : ballon au poing, longue paume, balle au tamis, balle à la main…

La guerre éclate. Georges, le frère aîné, est mobilisé et rejoint, dès le 3 août, un régiment de Hussard.

Peu de temps après la déclaration de guerre, le 72e R.I. quitte Amiens pour caserner à Dun-sur-Meuse, à quelques kilomètres de la frontière belge. Dans la Bataille des frontières, le 22 août 1914, les hommes du 72e RI mènent des combats à proximité de Virton, en Province de Luxembourg, avant de battre en retraite, avec toute l’Armée française, et se replier jusqu’à la Marne.

Le 8 septembre, Alfred est blessé au thorax et à la main droite par éclats d’obus, à Maurupt (Marne). Son copain, Jean, est également blessé au même endroit.

Après une courte période de convalescence, Alfred retrouve rapidement le front. Il change à deux reprises de régiment, et perd de vue la plupart des copains de service militaire. Jean passe au 3e régiment de Génie. Il sera tué le 4 septembre 1916 à Berny-en-Santerre (Somme).

Après avoir participé à la Bataille de Champagne, avec le 419e R.I., Alfred connaît, entre autres champs de bataille, celui du Chemin des Dames, avec le 149e R.I. En octobre 1917, il est félicité pour sa bravoure lors d’une reconnaissance réalisée face à l’ennemi.

En 1918, Alfred participe à différents combats  dans le secteur de Compiègne  puis dans l’Aisne au sud de Soissons au mois de mai.  C’est dans le Bois des Bonnes entre Villers-Cotterets et Château-Thierry, fin mai 1918, qu’Alfred est gravement blessé.

Il meurt au Lazaret de Saint-Gilles, près de Fismes (Marne), le 27 juin 1918. Il y est inhumé, bien loin de son petit village picard.

Georges, le frère aîné, revient dans son village, cinq ans après avoir été mobilisé. Malgré toutes les situations dangereuses rencontrées, il a eu de la chance de revenir vivant. Mais rien ne sera plus comme avant. Alfred, son frère, n’est plus là.

L.J. et X.B.

« De la Somme à Bellefontaine – 22 août 1914 » – recherche collaborative 1891, 1892, 1893 – Département Somme.  Jean DELHAYE a réalisé la collecte de données pour la commune de Terramesnil.

terramesnil 3

Retrouvez d’autres victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18   Articles « UN JOUR, UN PARCOURS » déjà parus sur notre site

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s